Rechercher quelque chose dans Mon Arbre. Le Douaire.

Chargement...

Le Douaire est classé : REFUGE LPO.

Loading...

Translate

jeudi 24 avril 2014

Tout savoir sur le cèdre de l'Atlas, Cedrus atlantica , origine, plantation, maladie, conseils, culture, legende et tradition, fruit, sol : culture lorraine ok .



le cèdre de l'Atlas
Cedrus atlantica


"L'arbre remarquable, de Bleu."

le cédre de l'Atlas, Cedrus atlantica ici en "mode fastigiata"
Mon Arbre : le Douaire : lahayville.


Oui, je vous l'accorde, il vous faudra de la place (ou une passion du bonsaï) , mais quelle beauté, quelle tenue, quelle couleur d'un bleu "glauca", et ses pommes feraient penser à ces contes de walt disney. 

C'est d'abord l'arbre de l’horoscope celtique de ma chère et tendre mère, c'est une des motivations qui ont fait que ce taxon est présent sur le Douaire.

Et puis, il est tellement tout, qu'il s'approprie dans un parc ou une rue toute la beauté des lieux, comme si tout le reste serait là uniquement pour le mettre en valeur ou l'accompagner. 

Signe du temps, comme le chêne l'étant. 




Sa passepport pour votre jardin : 

Ses origines géographiques: 

Montagnes de l'Atlas au Maroc et en Algérie de 1400 à 2200 mètres. Introduit en 1842.

Ses dimensions adultes: Hauteur jusqu'à 40 mètres, largeur jusqu'à 20 mètres.


Son feuillage: Persistant.


Son type de sol: Tous mais pas d'humidité stagnante.


Son climat: Rustique jusqu'à -23°C.


Il préfère une exposition: Pleine lumière.





Je suis : 

Le Cèdre de l’Atlas, à ne pas confondre avec le Cèdre du Liban, est un résineux au fût droit.

 Il peut dépasser 30 m de hauteur et présente une cime pyramidale s’étalant avec l’âge (« table »). 

Son écorce, brune à gris foncé présente des crevasses sinueuses quand il est âgé. 
Les aiguilles de 1,5 à 2 cm sont isolées sur les rameaux longs et agencées en rosettes sur les rameaux courts. 
La floraison du Cèdre a lieu en septembre. 


Les fruits sont des cônes dressés de 5 à 8 cm de long qui se désarticulent à maturité.

J'aime : 

Le Cèdre de l’Atlas, bien qu’essence de demi-ombre dans sa jeunesse, est un adepte des climats lumineux à étés secs.

 Il supporte les fortes sécheresses estivales et tolère les hivers froids tant que la température ne descend pas en dessous de - 20° C. 
Grâce à son enracinement pivotant et puissant, le Cèdre de l’Atlas croît dans des sols superficiels calcaires si la roche est fissurée.


 Il donne les meilleurs résultats dans les sols meubles et profonds à pH légèrement acide à neutre et redoute les sols argileux ou limoneux compacts ou présentant des traces d’hydromorphie.



Sa Plantation, sa culture et multiplication



Ce conifère se plaît dans n'importe qu'elle terre bien drainée même assez sèche en été.
On le plante en automne.

Il aime le soleil et son port sera encore plus élancé à mi-ombre.

On multiplie le Cèdre de l'Atlas par bouture à l'automne en mélange sableux.
Le semis de graines peut être tenté (seulement une trentaine de % des graines germe).
Cedrus atlantica montre un enracinement pivotant et puissant : il demande un sol profond, mais tolère les sols superficiels calcaires, si la roche est suffisamment fragile, pour que ses racines y pénètrent. 
le cédre de l'Atlas, Cedrus atlantica son feuillage, sa couleur "glauca".
Mon Arbre : le Douaire : lahayville.

En revanche, les sols trop argileux et gorgés d’eau sont à proscrire.
 Ce cèdre supporte la sécheresse, et les fortes températures estivales, il tolère les hivers froids et neigeux mais périt lorsque la température descend à -25 C.
Cedrus atlantica craint le brouillard, mais supporte la pollution atmosphérique. 
Les jeunes cèdres poussent à mi-ombre, plus grands, ils aiment le plein soleil.
Le cèdre de l’atlas est planté de préférence en automne, il peut aussi être repiqué jusque fin mars, si le sol n’est pas gelé.
 A surveiller : les éventuelles attaques de chenilles processionnaires.
 A part quelques cultivars nains, les cèdres sont des conifères majestueux à installer dans les grands jardins ou parcs, plutôt en isolé pour apprécier leur ramure aux branches étalées horizontalement.

Leur port est conique relativement étroit. Au bout de 30 à 50 ans, ils deviennent tabulaires, caractéristique de ce genre.

Ils sont d'une croissance rapide et peuvent vivre plus de 1000 ans.
le cédre de l'Atlas, Cedrus atlantica ses fruits très décoratif
et pour longtemps.


Légendes et traditions : 


La mythologie et la symbolique du cèdre sont principalement associées au cèdre du Liban.


Les Mésopotamiens dédiaient le cèdre aux temples


 (superbes panneaux au Musée du Louvre et au British Museum).

 Le cèdre protégeait l'homme contre les démons. Gilgamesh, héros mythique de la ville

 d'Our (Mésopotamie) s'illustre notamment dans la quête de cèdre

Les Égyptiens l'utilisaient également pour les portes des temples.


Il était aussi utilisé dans les rituels d'embaumement, pour purifier et rendre incorruptible
 l'âme du mort.

Dans la Bible, il est dit que le cèdre servait aux échafaudages mais aussi comme arbre purificateur.


La Croix du Christ aurait été faite en Cèdre, pour la traverse, et en bois d'Olivier pour le pieu.

Le Coran cite le Sidrat-al-Muntaha, ou cèdre de la fin : « cet arbre géant s'élève jusqu'au septième ciel sous le trône d'Allah ; quand une feuille tombe, une personne meurt ».


Dans l'astrologie celtique, le cèdre symbolise "la confiance".


Le Cèdre est l'emblème du Liban. 


le cédre de l'Atlas, Cedrus atlantica legende et tradition :
la croix du christe aurait été faite en Cèdre..


  Son feuillage persistant : 

les aiguilles sont courtes (3 cm), piquantes, à section triangulaire, disposées en faisceaux

 sur de courts rameaux. On peut les confondre avec celles du Mélèze, mais le rameau qui

 porte les aiguilles du Mélèze est plus large et plus net.



  Sa floraison :

en septembre-octobre, contrairement à la plupart des conifères, dont la floraison a lieu au

 printemps. Comme tous les conifères, le cèdre est anémophile : il laisse le vent emporter

 le pollen.


 Ses fruits : 

en cônes dressés de 10 cm. Ils s'écaillent sur place en 3 ans, ne laissant que la tige centrale 

dégarnie. D'abord vert jaunâtre, ils deviennent pourpre violacé à maturité.

Maladies et ravageurs


Le cèdre de l'Atlas peut-être attaqué par la processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa) qui attaque également les pins ou par la processionnaires du cèdre (Thaumetopoea bonjeani) qui lui est spécifique. 

le cédre de l'Atlas, Cedrus atlantica maladie et ravageurs comme ici
avec la chenille  processionnaire 
(Thaumetopoea pityocampa)

La tordeuse Acleris undunala provoque également des dessèchements sur de nombreux arbres à l'échelle de massifs entiers.
 Les pucerons Cedrobium laportei et Cinara cedri s'attaquent aux jeunes rameaux ou aux aiguilles. 
Le champignon Phellinus chrysoloma provoque une pourriture du bois.
Maladies et ravageurs : Source wikipedia : les liens sont actifs pour plus d'informations. 



Le Douaire compte 2  cedres Atlas dans sa partie ARBRES.

****ICI ****  Retrouvez votre horoscope Celte en fonction de votre date de naissance
 pour le CÈDRE et autres...


Une remarque, un commentaire, une question, n’hésitez pas ci-dessous. Un plaisir de vous répondre, échanger et vivre.


**EXCLUSIF :  ** Le Douaire.**


                 Suivez un arbre 

                                             Année par Année.
                                                        Depuis sa plantation sur le Douaire.

                       
                                                   Suivez un arbre : le cèdre de l'Atlas, Cedrus atlantica


Ci-dessous vous allez suivre :
 


le cèdre de l'Atlas, Cedrus atlantica


                                                  2010
le cèdre de l'Atlas, Cedrus atlantica planté
 sur le Douaire en avril 2010
2013
le cèdre de l'Atlas, Cedrus atlantica ici
photo de octobre 2013.



Le Douaire...
Enregistrer un commentaire